Ouvrir un salon de beauté ? 12 choses que vous devez savoir avant

Ils disent que bien paraître est une bonne affaire. Dans notre quête pour être belle et améliorer notre beauté, le salon de beauté est toujours ouvert aux affaires car les gens ne semblent pas avoir d’idées sur les soins et l’entretien de la beauté. Le mot “beauté” est utilisé le plus souvent pour les femmes, il n’est donc pas étonnant que 70 % des salons de beauté soient détenus et exploités par des femmes. Avez-vous pensé à ouvrir le vôtre ?

En tant que personne qui aime avoir l’air incroyable tout le temps, il est important de penser à la bonne coiffure, au bon maquillage, à la pédicure et à la manucure, ou de maintenir une certaine esthétique avec un superbe design. La beauté a différentes formes. Peu importe à quel point il est formidable de posséder un salon de beauté, il doit y avoir un véritable amour de voir les gens bien paraître et d’éveiller une confiance intérieure en la personne grâce à vos services.

Ouvrir un salon de beauté est un exercice difficile et certains facteurs décisifs doivent être pris en compte lorsque l’on décide de se lancer dans la possession d’un salon de beauté. Quiconque s’aventure dans ce métier a un peu d’apprentissage et de réapprentissage. Ils devront certainement faire ce qui suit :

Photographie de Rafael Lovasky.

Etude et étude de marché

Le standard de beauté approuvé par la communauté est en constante évolution. Pour cette raison, ils doivent effacer certaines des directives qui régissent les propriétaires de magasins de cosmétiques. Renseignez-vous sur la sécurité et l’emplacement, le loyer à payer, l’équipement utile, l’accessibilité, la proximité des zones résidentielles, le coût des opérations et les documents requis. De plus, il doit y avoir une demande. Parlez à vos amis, votre famille, vos amis et votre famille ; Évaluer s’il y a un grand désir dans la communauté pour un nouveau salon.

sources de capitaux

Le financement d’une nouvelle entreprise comme une entreprise de salon nécessite un investissement en capital qu’il n’est pas recommandé de sortir de votre propre poche. Le coût de l’équipement, du mobilier, de la décoration ou du loyer engloutit une part importante de l’argent lors de l’ouverture d’un salon de beauté. Cependant, de nombreuses entreprises seront disposées à prêter aux propriétaires de salons de beauté un capital de démarrage si un plan d’affaires attrayant est présenté.

Faire un plan d’action

Un plan d’affaires fait avancer le travail dans la direction qu’il doit prendre. Il doit répertorier la stratégie de gestion d’entreprise, les exemples de services, les clients cibles, les objectifs financiers futurs et leurs utilisations. Avec le plan d’affaires standard, l’entreprise prend une nouvelle structure et sa marche vers l’avenir devient aussi brillante que le jour. Le type de services fournis doit également être inclus dans le plan d’affaires.

Ouvrir un salon de beauté ?  12 choses que vous devez savoir avant

Photo, Greg Truman.

Enregistrement de l’entreprise, assurance et site Web

L’espace des médias sociaux a maintenant accueilli toutes sortes d’annonces, donc un site Web sera nécessaire, mais il n’a pas à venir au début des travaux. D’autre part, l’enregistrement des entreprises et l’assurance sont des critères pour gagner la confiance et la légitimité.

Choisissez un emplacement

La position ou la direction de l’entreprise ne doivent jamais être compromises. Il doit être sur le visage des gens pour qu’il devienne très vite évident de l’ignorer. Le lieu doit être accessible, proche des habitations et surtout sûr.

Achat de matériel

Un plus grand pourcentage des activités des salons de beauté dépend de l’équipement. Cela ne signifie pas que tous les équipements qui y sont attachés doivent être achetés avec une carte de salon de beauté. Il est facile d’acheter un équipement de base sans lequel même le plus petit service ne peut être fourni. Une entreprise en croissance a besoin de tout le capital qu’elle peut obtenir, et l’achat d’équipement coûteux est immédiatement exclu. Lorsque l’entreprise se développe et que les clients commencent à en avoir besoin, elle doit être reconsidérée. Ce n’est pas un problème “devenez grand ou rentrez chez vous”.

ambiance

Outre l’emplacement, le point de vente des salons de beauté est généralement l’atmosphère. Les clients veulent ressentir un mélange de chaleur, de confort, de parfum, de paix et de calme à la fois. Elles ont besoin de repos après une journée mouvementée ou d’un week-end qu’elles n’ont pas encore commencé avec l’effort supplémentaire d’entretenir leur beauté. Si suffisamment de fonds sont disponibles, l’embauche d’un architecte d’intérieur est une bonne idée.

Ouvrir un salon de beauté ?  12 choses que vous devez savoir avant

Photo, Kate Blight.

Recrutement du personnel et environnement de travail sain

Le type de personnes qui sont embauchées pour aider à gérer un salon de beauté en dit long sur le propriétaire et ses services. Indépendamment des sentiments, c’est une bonne idée d’embaucher en fonction du professionnalisme, de la créativité, des compétences, de la personnalité et du comportement. Le respect mutuel et la capacité d’enseigner et d’apprendre doivent également être encouragés. Cela créera un environnement de travail paisible et sain pour le plaisir de tous.

être clair

Bien que le fait d’avoir une longue liste de services à fournir soit un ajout au carnet de commandes des clients, l’excellence est un élément essentiel de leur fidélisation. Qu’est-ce qui différencie le magasin des autres ? Quelle qualité de service exceptionnelle attendent-ils dans votre salon ? Quel salon possédez-vous le mieux ? La banque est là pour fidéliser les clients, puis ajouter d’autres services normaux disponibles ailleurs.

Satisfaction des clients

Aucune plainte d’un client ne doit être ignorée, peu importe à quel point on n’en parle pas. Les clients ont tendance à retourner là où ils sont appréciés et écoutés. Améliorez vos services régulièrement, cela n’a pas besoin d’être un grand changement, peut-être qu’une chaise plus confortable ou des rafraîchissements dont le client a parlé lors de sa dernière visite devraient être fournis lors de son prochain rendez-vous.

Indépendance et confidentialité

Chaque unité du salon doit être indépendante de l’autre et être aussi privée que possible. En effet, la plupart des clients peuvent ne pas se sentir à l’aise lorsque d’autres, quels que soient les professionnels, connaissent leur mauvaise routine ou leurs mauvaises habitudes. Par exemple, arriver avec des cheveux ou des pieds non lavés, malodorants et sales peut être plus embarrassant pour le reste des gens qui regardent et échangent des regards.

Options de paiement flexibles

Différents clients ont des orientations différentes concernant l’argent, le paiement et la sécurité des fonds. Au lieu d’abandonner complètement l’idée d’un nouveau plan de paiement qui ne vous est pas familier, vous pouvez le rechercher et demander des conseils d’experts sur son utilisation. L’avènement de la crypto-monnaie est un exemple d’option que les clients peuvent décider d’adopter.

En conclusion, ouvrir un salon de beauté est une entreprise rentable qui demande de la persévérance et de la détermination. Les affaires rendent meilleur, tolérant, et dans le domaine cosmétique, vous commencez à regarder la partie qui renforce votre confiance que vous serez facturé exactement ce que valent vos services. Cette croissance remarquable fonctionne en suivant strictement votre plan d’affaires et vos futurs plans d’expansion/de croissance